Qu'est-ce que la psychologie ?

Selon le Moniteur belge du 20 mai 2014, en vigueur à partir du 1 septembre 2016 :


4 AVRIL 2014. - Loi réglementant les professions des soins de santé mentale et modifiant l'arrêté royal n° 78 du 10 novembre 1967 relatif à l'exercice des professions des soins de santé -

§3 : Par exercice de la psychologie clinique, on entend l'accomplissement habituel d'actes autonomes ayant pour objet ou présentés comme ayant pour objet, à l'égard d'un être humain et dans un cadre de référence scientifiquement étayé de psychologie clinique, la prévention, l'examen, le dépistage ou l'établissement du psychodiagnostic de souffrances psychiques ou psychosomatiques, réelles ou supposées, et la prise en charge ou le soutien de cette personne.

Le psychologue n'est pas médecin, ne prescrit pas de médicament, ne soigne pas (ou pas directement) les maux corporels.


Pour ma part, fille de médecin généraliste et sensibilisée aux réactions du corps à nos pensées, émotions et blessures émotionnelles, j'aime bien collaborer avec le médecin traitant de la personne et l'incite à maintenir un bon contact avec son médecin.



Qu'est-ce que la psychothérapie ?

La situation de la psychothérapie est très différente d'un pays à l'autre en Europe. Ainsi, en Belgique, la Plate-forme de concertation des professionnels en Santé Mentale a beaucoup travaillé avec les différents gouvernements qui se sont succédé en 15 ans pour aboutir à la Loi du 4/4/2014.
Cette loi a défini quatre courants officiels de la psychothérapie et a donné un cadre pour orienter les critères d'accessibilité à une formation reconnue. C'est le (la) Ministre de la Santé qui est chargé de mettre en application cette loi, notamment en constituant un Conseil Supérieur National de la Psychothérapie qui donnera des directives aux Communautés.
Effectivement, l'OMS plaide explicitement en faveur d'une approche bio-psycho-sociale des problèmes d'ordre psychique et psychiatrique, et ce pour que les conséquences de facteurs individuels et sociaux sur la maladie et la santé soient mieux discernés et plus durablement appréhendés. Pour cela, de nouveaux professionnels doivent être intégrés dans l'organisation des soins de santé et doivent être officiellement reconnus dans leur exercice.

Pour ma part, Il s'agit de prendre soin d'une personne qui en fait la demande, afin de l'accompagner sur son chemin de guérison psychique.