L'analyse transactionnelle

D'après Wikipedia :

L'analyse transactionnelle d'Éric Berne, médecin psychiatre américain, dans les années 1950 à 1970, (aussi appelée AT) est une théorie de la personnalité et de la communication. Elle postule des « états du Moi » (Parent, Adulte, Enfant), et étudie les phénomènes intrapsychiques à travers les échanges relationnels, appelés « transactions ». L'analyse transactionnelle vise à permettre une prise de conscience ainsi qu'une meilleure compréhension de « ce qui se joue ici et maintenant » dans les relations entre deux personnes et dans les groupes. L'analyse transactionnelle propose des grilles de lecture pour la compréhension des problèmes relationnels ainsi que des modalités d'intervention pour résoudre ces problèmes.

Voir aussi : assobat.be ou eatanews.org

La psychothérapie devient une relation où la personne œuvre à l'accomplissement d'un changement personnel, et où le thérapeute l'assiste dans ce processus.
La parole et le dialogue sont les outils privilégiés de la thérapie en AT.
Pour commencer, les deux protagonistes, le client et le thérapeute vont définir ensemble un contrat : celui-ci a plusieurs fonctions :

L'action va se dérouler, parfois en quelques séances, parfois à plus long terme , quelques semaines, quelques mois, rarement au delà de deux à trois ans.
Après l'étape du contrat, la thérapie se poursuit vers la résolution du problème causé : le modèle AT est dit décisionnel car un des postulats de base de la théorie est que l'enfant, même en très bas âge, est capable de prendre des décisions de vie appelées décisions de scénario, qui influenceront les étapes de croissance et de développement de la personne adulte. Ces décisions précoces peuvent être changées. Le psychothérapeute aide le client à se reconnecter à la partie de lui-même qui, dans son enfance, a pris ces décisions, jugées négatives pour la vie d'aujourd'hui, puis l'aide à effectuer la correction de ses décisions par différentes techniques :
Ce processus appelé redécision permet à la personne de changer très concrètement sa vie actuelle dans le sens qui lui convient, mais surtout d'être plus dans la liberté de choisir sa destinée, ceci, dans la conscience, la spontanéité, trois concepts qui définissent l'autonomie pour Eric Berne, et ceux qui pratiquent l' AT.

Pour ma part, l'A.T. me permet de pouvoir guider chaque personne avec des outils de réflexion concrets et basés sur le quotidien, le présent de la personne. Mon but est d'aider chacun à trouver une liberté intérieure et d'être conscient de son propre "mode d'emploi", afin de mieux interagir avec soi-même et avec son entourage...